Très souvent c'est dans les domaines de la biologie, de la nutrition et même de la cosmétologie que l'on entend parler de ces molécules qui apporteraient santé et vitalité au corps. Mais leur réputation est-elle à la hauteur de leurs bienfaits? Un antioxydant ralentit ou empêche l'oxydation. Exemple: un quartier de pomme laissé à l'air libre, une pièce de centime devenue verte, une clôture rouillée, une banane coupée en morceaux au bout d'un moment la chair de la banane épluchée noircit, la pomme laissée à l'air libre s'altère, sa chair s'oxyde et brunit au contact de l'air, cela est dû à l'influence de l'oxygène présent dans l'air. Ce processus est appelé oxydation, au cours de celui-ci apparaissent des oxydants ou radicaux libres qui endommagent la banane et la pomme. Si une banane ou une pomme est arrosée de jus de citron juste après avoir été coupée, elle ne se colorera point grâce à la vitamine C du jus de citron. La vitamine C est un antioxydant, ce dernier peut éliminer les radicaux libres.
 

Il est normal d'avoir des radicaux libres dans notre corps, mais cela peut s'avérer problèmatique si notre corps n'arrive plus à limiter les dégats qu'ils provoquent. Les radicaux libres abîment la membrane cellulaire et l'ADN ils provoquent également un stress oxydatif. De nombreuses maladies sont liées au stress oxydatif comme un vieillissement prématuré, des maladies cardiovasculaires et plusieurs autres maladies chroniques. Les facteurs de risque de ces maladies sont le stress, l'exposition aux rayons ultraviolets, aux toxines (telles que les pesticides), aux rayons X, la fumée de tabac et l'alcool.

Les antioxydants comme leurs noms l'indiquent sont des composés qui peuvent contrer les effets de l'oxydation, ils sont des substances indispensables au bon fonctionnement de notre organisme et paraissent aujourd'hui comme les clés de la longévité, ils protègent les aliments des dégradations causées par le contact avec le dioxygène de l'air (oxydation), et permettent d'éviter le rancissement. Ces molécules inhibent et neutralisent les effets des radicaux libres qui accélèrent le vieillissement de la peau, l'altèrent, l'abîment prématurément, détériorent nos cellules et provoquent des carences en vitamines qui altèrent les fonctions cellulaires. Cette interaction oxyde les antioxydants, c'est la raison pour laquelle nous devons toujours fournir à notre corps des antioxydants. Afin d'obtenir les bienfaits de plusieurs antioxydants, il est fortement recommandé de consommer régulièrement les fruits et légumes. En consommant les légumes crus ou cuits, nous protégeons notre organisme grâce à un éventail de micronutriments bénéfiques pour notre santé.  Une alimentation riche en fruits et légumes réduit le risque cardio-vasculaire.

Les principales catégories d'antioxydants comprennent les vitamines, les minéraux, les enzymes, des protéines qui facilitent les réactions chimiques. Des exemples d'antioxydants sont le bêtacarotène, le coenzyme Q10 (CoQ10), le glutathion, la lutéine, le lycopène, le sélénium, les vitamines A, C, E, le zinc et plusieurs autres substances. Le corps fabrique lui-même le glutathion etla CoQ10, mais leurs niveaux diminuent avec l'âge et l'utilisation de médicaments. Les antioxydants se trouvent dans un large assortiment de fruits, de légumes, de noix, d'épices et d'aromates. La valeur ORAC (une mesure des propriétés antioxydantes) de la baie d'açaï est supérieure à n'importe quel autre fruit comestible de la planète.

Les antioxydants protègent les cellules de l'organisme de certains effets néfastes des radicaux libres. Les dommages causés aux cellules surviennent naturellement à mesure que l'on vieillit. Ces dommages peuvent être à l'origine de maladies cardiovasculaires, de certains cancers et de diabète.

 

 

 

Elisa G Graphics & Design

 © 2013 All Rights Reserved.